Le dossier des ouvrages exécutés (DOE) : un document clé pour la gestion des travaux

Le dossier des ouvrages exécutés (DOE) : un document clé pour la gestion des travaux

avril 1, 2023 Non Par Arnold Tech

Le Dossier des Ouvrages Exécutés, également connu sous l’acronyme DOE, est un document essentiel dans le domaine de la construction. Il constitue une véritable mine d’informations sur les travaux réalisés au cours d’un projet. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir en détail le DOE, son contenu, ses objectifs et son importance pour la bonne gestion d’un chantier.

Qu’est-ce que le dossier des ouvrages exécutés ?

Le DOE est un document technique qui regroupe l’ensemble des informations relatives aux travaux effectués lors de la réalisation d’un ouvrage. Il est établi par les entreprises intervenant sur le chantier et est remis au maître d’ouvrage à la fin des travaux. Ce dossier permet notamment :

  • D’assurer la traçabilité des travaux réalisés ;
  • De faciliter la maintenance et l’entretien de l’ouvrage ;
  • De constituer une base documentaire pour les futurs projets.

Une obligation légale pour les maîtres d’ouvrage

La constitution du DOE est une obligation légale pour les maîtres d’ouvrage, conformément à l’article 41 de la loi n°85-704 du 12 juillet 1985 relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée. En effet, ce document est indispensable pour assurer le bon fonctionnement et l’entretien de l’ouvrage. De plus, il permet de prévenir les éventuelles malfaçons et les litiges entre les différentes parties prenantes.

Que contient le dossier des ouvrages exécutés ?

Le contenu du DOE varie en fonction de la complexité et de la taille du projet. Toutefois, on retrouve généralement les éléments suivants :

  • Les plans d’exécution : ils détaillent les travaux réalisés et les modifications apportées au cours du chantier ;
  • Les fiches techniques : elles renseignent sur les matériaux et équipements utilisés, leurs caractéristiques et leurs performances ;
  • Les procès-verbaux de réception : ils attestent de la conformité des travaux aux normes et réglementations en vigueur ;
  • Les notices d’utilisation et d’entretien : elles fournissent des conseils pratiques pour l’exploitation et la maintenance de l’ouvrage ;
  • Les garanties constructeur : elles précisent les engagements des entreprises en matière de qualité et de durabilité des travaux.

Un classement méthodique des documents

Pour faciliter la consultation et l’exploitation du DOE, il est important de veiller à un classement méthodique des documents. On distingue généralement trois niveaux de classement :

  1. Le niveau 1 regroupe les documents relatifs à l’ensemble de l’ouvrage (plans d’ensemble, schémas directeurs, etc.) ;
  2. Le niveau 2 concerne les documents propres à chaque lot ou corps d’état (plans détaillés, fiches techniques, etc.) ;
  3. Le niveau 3 rassemble les documents liés aux équipements et installations spécifiques (notices d’utilisation, garanties constructeur, etc.).
  Quincaillerie Lyon : Votre référence pour tous vos besoins en quincaillerie

Pourquoi est-il important de bien gérer le dossier des ouvrages exécutés ?

Une bonne gestion du DOE est essentielle pour plusieurs raisons :

  • Assurer la pérennité de l’ouvrage : en disposant de toutes les informations relatives aux travaux réalisés, le maître d’ouvrage est en mesure de prendre les décisions adéquates pour prolonger la durée de vie de son ouvrage.
  • Faciliter la maintenance et l’entretien : grâce au DOE, les équipes chargées de la maintenance disposent d’un outil précieux pour localiser et diagnostiquer rapidement les problèmes éventuels.
  • Optimiser les coûts : en permettant une meilleure coordination entre les intervenants et un suivi rigoureux des travaux, le DOE contribue à limiter les risques de surcoûts et de retards dans la réalisation du projet.
  • Valoriser l’ouvrage : un DOE bien établi et régulièrement mis à jour est un véritable atout pour valoriser un ouvrage lors de sa vente ou de sa mise en location.

Les bonnes pratiques pour une gestion optimale du dossier des ouvrages exécutés

Pour tirer pleinement profit du DOE, il convient de respecter certaines bonnes pratiques :

  • Désigner un responsable : afin d’assurer une coordination optimale entre les différents intervenants et de veiller au respect des obligations légales, il est recommandé de désigner un responsable du DOE au sein de l’équipe maîtrise d’ouvrage.
  • Favoriser la collaboration : le DOE doit être élaboré de manière collaborative, avec la participation active des entreprises et des maîtres d’œuvre. Cela permet de garantir la qualité et l’exhaustivité des informations contenues dans le dossier.
  • Mettre en place un suivi régulier : pour éviter les oublis et les erreurs, il est important de mettre en place un système de suivi régulier du DOE, avec des points d’étape fréquents entre les différentes parties prenantes.
  • Opter pour une solution numérique : afin de faciliter la consultation et la mise à jour du DOE, il est préférable d’opter pour une solution numérique, telle qu’une plateforme collaborative en ligne.

En somme, le DOE est un document incontournable dans la gestion d’un projet de construction. Il permet non seulement de garantir la qualité des travaux réalisés, mais aussi de faciliter leur suivi et leur maintenance tout au long de la vie de l’ouvrage. Pour profiter pleinement de ses avantages, il est essentiel de mettre en place une gestion rigoureuse et collaborative du dossier des ouvrages exécutés.